Énergie climat

Comme partout dans le monde, le climat se modifie et menace les territoires. L’Ouest Lyonnais a donc décidé de réagir en s’engageant dans une démarche de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation au changement climatique.

L'énergie et le climat



L’Ouest Lyonnais est un territoire périurbain qui présentent des contraintes et des pratiques émettrices de gaz à effet de serre.

C’est le cas des déplacements : les habitants sont majoritairement contraints de se déplacer en voiture individuelle, pour se rendre à leur travail ou pour bénéficier des services par exemple.

Les émissions de gaz à effet de serre issues de l’alimentation, souvent oubliées, sont pourtant importantes : elles résultent de la chaîne de transformation et d’importation des aliments consommés sur le territoire. L’alimentation est ainsi le deuxième poste le plus émetteur sur l'Ouest Lyonnais.

Les nombreuses résidences du territoire, principalement chauffées au fioul, sont aussi émettrices.

D’autres catégories entrent en compte dans les émissions : le transport de marchandises, la construction, les déchets, l’agriculture…

Le territoire est aussi dépendant de l’énergie fossile, notamment le pétrole et le gaz. Ceci représente une menace dans la mesure où ces ressources sont amenées à se raréfier dans les prochaines décennies, d’où la nécessité de préparer le territoire à « l’après pétrole ».

Face aux risques climatiques qui se profilent, le territoire de l’Ouest Lyonnais est lui aussi soumis à des menaces : la sécheresse, de fortes précipitations et des inondations, des vagues de chaleur dans les villes, une perte de la biodiversité… Le climat de demain dans la région sera plus chaud (hausse des températures moyennes de 1°C à 2°C d’ici 2030), les pluies seront en baisse, les jours secs seront plus nombreux, ainsi que les jours de canicule. Les populations du territoire seront exposées à ces changements, en termes de santé publique, de consommation d’énergie, de pollution atmosphérique, d’agriculture…

Le territoire doit anticiper, s’adapter à ces changements et jouer de ses atouts : une biodiversité riche, une agriculture encore bien présente, des ressources naturelles en forêt, en eau, etc. L’Ouest Lyonnais peut aussi s’appuyer sur des ressources en énergie renouvelables qui peuvent permettre de pallier la dépendance aux énergies fossiles : l’énergie solaire photovoltaïque, le bois énergie, le biogaz issu de la méthanisation, voire la géothermie…